Ce qu’il faut savoir avant d’acheter en copropriété

Lorsqu’on souhaite acheter un bien, il est possible de l’acheter en copropriété. Quelles sont les choses à vérifier avant de sauter le pas ?
Nous vous donnons les conseils qui vous aideront à prendre votre décision.

1.   L’état de l’immeuble, vous analyserez !

Lors de l’achat d’un appartement en copropriété, il faut prêter attention à l’état de l’immeuble et donc des parties communes et cela commence par le hall. Nous vous conseillons de vérifier si la peinture est défraîchie, s’il y a des fissures, si l’ascenseur est fonctionnel. Si c’est le cas, cela peut signifier deux choses : soit l’immeuble est mal administré soit ces travaux sont prévus dans un futur proche que vous devrez payer. Nous vous préconisons de demander à l’agent immobilier ou au vendeur, selon le cas, si des travaux de gros ampleur comme la toiture, l’isolation ont déjà été réalisés.

2.   Un règlement, vous respecterez !

En tant que propriétaire au sein d’une copropriété, vous devez respecter un règlement géré par le syndic de copropriété élu tous les deux ans. C’est donc ce syndic qui gère l’administration de l’immeuble.

Chaque année a lieu une assemblée générale qui réunit l’ensemble des copropriétaires pour prendre quelques décisions. Celles-ci peuvent être d’ordre général comme la gestion des règles de vie, ou d’ordre financier comme le budget à prévoir pour d’éventuels travaux.

C’est aussi à ce moment-là que le règlement est voté à l’unanimité.

3.   Des charges annuelles, vous paierez !

Si vous souhaitez acheter un bien en copropriété, il faut prêter attention aux charges que vous paierez chaque année. En effet, celles-ci peuvent être élevées dans certains cas. Par conséquent, il faut prévoir ce budget annuel dans vos dépenses. Selon la copropriété, les charges comprennent l’eau froide, le chauffage collectif, l’entretien des parties communes, l’entretien de l’ascenseur. Pour connaître le montant des charges, n’hésitez pas à demander l’échéancier des appels de fonds à l’agent immobilier en charge de la vente du bien.

4.   Les travaux, vous vérifierez !

Nous vous conseillons de rester vigilant quant aux travaux en cours et à venir puisque cela peut augmenter votre budget annuel. Si les travaux ne sont pas finis lorsque vous devenez propriétaire du bien en copropriété, vous devrez continuer à les payer. Pensez à demander quels sont les travaux déjà engagés par la copropriété afin de ne pas avoir de surprise. Le vendeur pourra vous fournir les derniers procès-verbaux d’assemblée générale. Vous pouvez également demander le carnet d’entretien de l’immeuble au syndic de copropriété.

Les travaux dans une copropriété permettent de rénover les parties communes de l’immeuble. Pour les parties privées, c’est, bien entendu, à votre charge.

Être propriétaire dans une copropriété vous permet de profiter d’une partie privée qui représente une part répartie différemment selon la superficie du bien ainsi que des parties communes. Restez également vigilant quant aux éventuels litiges en cours qui pourraient provoquer des conséquences juridiques. Vous savez maintenant ce à quoi vous devrez faire attention lors de l’achat d’un bien en copropriété. Nous vous invitons à lire l’article sur les erreurs à éviter lors d’un investissement immobilier.