L’immobilier : L’offre et la demande déséquilibrées

2022

En 2022, il faut savoir qu’il y a un déséquilibre majeur entre l’offre et la demande. Une forte demande pour peu d’offres, ça se bouscule dans l’immobilier. Quelles sont les conséquences d’un tel déséquilibre pour les particuliers ? Est-ce vraiment le bon moment pour acheter un bien ? Nos réponses dans cet article.

Une forte demande pour quelques offres

Crise ukrainienne, conséquences de la crise sanitaire, inflation… 2022 n’est pas considérée comme une bonne année. Cela impacte également le domaine de l’immobilier. Les Français préfèrent s’orienter vers la campagne et ses prairies plutôt que la ville. Cependant, le marché des biens à vendre repart en légère hausse dans certaines grandes villes en France comme Lille, Nice, Rennes ou encore Strasbourg. Ce n’est pas le cas à Marseille, Grenoble ou encore Montpellier où la pénurie de biens à vendre est à déployer. On voit même le phénomène inverse où l’offre est plus forte que la demande comme à Paris, Lyon, Mérignac, c’est ce qu’on appelle une forte sur-offre.

Des demandes de prêts refusées

Les banques commencent à être frileuses et refusent presque la moitié des demandes de prêts immobiliers. Un coup dur pour les Français qui ont les moyens financiers nécessaires pour acheter mais qui ne peuvent pas à cause de la fragilité des banques. Cela représente tout de même 45% des demandes, un chiffre en hausse ces derniers temps. Il faut s’attendre à une fin d’année similaire alors nous vous conseillons de ne pas bousculer votre achat et attendre quelques mois.

Le prix de l’immobilier en hausse

Ces derniers temps, il n’est pas rare de voir une augmentation du prix d’un bien immobilier. On peut également avoir de bonnes surprises avec une baisse dans certains cas où l’offre est plus forte que la demande. C’est une conséquence du marché tendu dans lequel nous évoluons. La région parisienne peut se réjouir d’une baisse du prix au m² (- 1,2% sur 1 an). Croisons les doigts afin que cette évolution devienne pérenne en 2023.

La hausse des taux d’intérêt

Lorsque vous faites une demande de prêt immobilier à votre banque, vous avez des intérêts à rembourser pendant toute la durée du prêt. Le taux ne cesse de grimper. Il est certainement plus compliqué pour certains ménages d’emprunter pour s’acheter un bien immobilier. Actuellement, le taux d’intérêt est en moyenne de 1,8 %. D’ici 2023, le taux d’intérêt pourrait atteindre 2,5%. Un coût à prendre en compte dans le choix de son bien immobilier.

Une concurrence forte entre acheteurs

Moins d’offres sur le marché de l’immobilier et plus de demandes signifient qu’il y a un bien pour deux acheteurs. Premier arrivé, premier servi. La concurrence peut être rude entre acheteurs. Le déséquilibre entre l’offre et la demande provoque donc une difficulté pour trouver le bien immobilier de ses rêves. Il est donc plus prudent d’attendre avant d’acheter. De plus, les prix baisseront d’ici 2023, voire 2024.

2023 sera une nouvelle année pleine d’espoir pour le marché de l’immobilier.

🔥 Commandez votre formation immobilière obligatoire Loi ALUR à 149 € et bénéficiez :

🎁 d’un accès illimité ⌚️
🎁 d’une assistance juridique gratuite 🏛
🎁 des actualités hebdomadaires par sms gratuites 🗞
🎁 d’une formation pour votre nouveau collaborateur gratuite 😱
🎁 d’un accompagnement VIP pour vos prises en charge 💰