Quelles sont les obligations de formation dans l’assurance ?

Une assurance permet de gérer les risques en cas de sinistre d’un particulier ou d’un professionnel. Plusieurs métiers existent pour travailler dans l’assurance. Des études spécifiques permettent de trouver une place dans les compagnies d’assurance, les sociétés de courtage, les agences générales et les grandes entreprises.

Quelles sont les obligations de formation dans l’assurance ? Nous vous donnons toutes les réponses à cette question pour vérifier que vous avez tout ce qu’il vous faut pour travailler dans l’assurance.

Dans un premier temps, nous ferons le tour des formations obligatoires en assurance spécifiques aux courtiers, aux agents généraux et aux souscripteurs. Dans un second temps, nous verrons toutes les formations obligatoires pour tous les métiers de l’assurance. Et enfin, nous répondrons à la question : comment mettre en place la formation DDA ?

Quelles sont les obligations de formation dans l’assurance en tant que courtier ?

Son métier

Pour rappel, un courtier recherche les meilleurs tarifs auprès des compagnies d’assurance pour son client particulier comme professionnel. Il négocie et fait jouer la concurrence pour obtenir la meilleure offre en fonction des besoins du client. Il peut être indépendant ou travaillait au sein d’un cabinet de courtage. Il est également possible qu’un courtier travaille dans une agence générale d’assurances. On retrouve aussi le métier de courtier dans les banques pour avoir le meilleur tarif pour un prêt bancaire ou immobilier.

Ses études et formations en assurance

Au minimum, il faut un bac + 2 dans l’assurance comme un BTS ou un DEUST organismes financiers et de prévoyance. Pour aller plus loin dans les formations assurance, il est possible d’avoir un master ou un diplôme d’une grande école. Afin de s’installer en tant que courtier, il faut obligatoirement faire une formation de 150h délivrant une carte professionnelle permettant de travailler légalement. L’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés pour l’activité de courtage en assurances (Art. R 511-2-I) est obligatoire et renouvelable tous les ans. Une déclaration doit donc être enregistrée pour être valide.

Quelles sont les obligations de formation dans l’assurance en tant qu’agent général ?

Un agent général travaille pour une société d’assurances en gérant une équipe de personnes comme les commerciaux, ls secrétaires. Il conseille ses clients et estime les risques à couvrir en fonction de leurs besoins. Pour devenir agent général, il faut au minimum un BTS assurance ou DUT carrières juridiques avec l’option assurance. Avant de s’installer, il doit s’inscrire sur le Registre de l’intermédiaire en assurance et doit renouvelé son inscription tous les ans.

Quelles sont les obligations de formation dans l’assurance en tant que souscripteur ?

D’abord, un souscripteur a pour mission d’analyser les risques liés aux sinistres et ainsi déterminer les garanties pour les clients. En général, le souscripteur est titulaire d’un bac + 5 d’une école d’ingénieurs ou en 3ème cycle en droit des assurances ou encore d’une école de commerce. Le souscripteur peut se spécialiser sur des types de contrats d’assurance comme l’assurance-vie, les biens ou encore la perte d’exploitation.

Quelles sont les obligations de formation dans l’assurance tous métiers confondus ?

En travaillant dans l’assurance, il y a des certifications et des formations obligatoires pour respecter le droit du travail et les lois qui le régissent.
Ensemble, voyons les formations dans l’assurance.

La formation DDA

Depuis le 23 février 2019, une formation annuelle de 15h minimum est imposée par la DDA (Directive sur la Distribution de l’Assurance) pour toutes les personnes travaillant dans l’assurance. À distance ou en présentiel, la formation est relative aux principales réglementations et leurs changements ainsi que les réformes. Le programme prend également en compte le niveau de capacité professionnelle de l’individu.

La formation Capacité Professionnelle Assurance

Ensuite, la formation nommée « Capacité Professionnelle Assurance » est obligatoire pour la vente de produits d’assurance. Ainsi, le diagnostic proposé par le professionnel est pertinent et adapté aux besoins des clients.  La formation applique la loi 200-1564 du 15 décembre 2005 en fonction des compétences de la personne formée.

La certification AMF

L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) impose l’obtention de la certification pour tous les collaborateurs en banque et exerçant un métier dans l’investissement (proposition d’assurance-vie). L’obtention de la certification permet de consolider les connaissances des produits d’investissement.

Comment mettre en place la formation DDA ?

Les intermédiaires en assurance (agences générales d’assurance, cabinets de courtage, mandataires) et les entreprises d’assurances ont l’obligation de mettre à jour leurs compétences tous les ans. Cette formation a pour objectif principal d’agir honnêtement, impartialement et professionnellement face aux clients. Tous les salariés travaillant dans l’assurance ont concernés par ce changement de la DDA. Exceptions f pour les intermédiaires exerçant les activités de gestion de contrats d’assurance. Une liste de compétences professionnelles permet de connaître les actions de la formation :

  1. Compétences générales
  2. Compétences spécifiques à la nature des produits distribués
  3. Compétences propres aux modes de distribution
  4. Compétences dédiées à certaines fonctions

Les actions de formation sont déterminées en avance par l’entreprise dans laquelle travaille la ou le salarié.e. en fonction de ses compétences. Plusieurs séquences sont possibles tout au long de l’année tant que le minimum de 15h est respecté. Des organismes de formations externes s’occupent de former les salariés de l’assurance. L’APCR contrôle les bonnes démarches de l’entreprise. Une liste des salariés doit être tenue à jour régulièrement et envoyée à la DDA. Il faut être vigilant quant aux offres que l’on peut trouver sur Internet comme « formations APCR ».

Nos conseils

Il est toujours conseillé de se former régulièrement dans les assurances pour mettre à jour ses acquis et apprendre les évolutions du métier. Les obligations de formation dans l’assurance permettent d’évoluer dans sa carrière et de garantir la satisfaction de la clientèle. Les nouvelles règles applicables à des contrats d’assurance ont besoin d’être connues par les professionnels des assurances pour être communiquées à leur clientèle. Il est donc important de suivre des heures de formation ponctuellement. De plus en plus de banques incluent un pôle assurances pour être au point juridiquement.

Les obligations de formation en assurance sont amènes d’évoluer dans le temps pour faire face à d’autres lois et règlementations ainsi que d’autres types de contrats.

 

Académie des Pros – le 30 novembre 2020